Tristesse
Article mis en ligne le 21 février 2021
dernière modification le 2 mars 2021

par jpzeidman

Vidéo
Monsieur Orenstein nous a quitté pendant ces vacances. Il était venu l’année dernière au collège faire devant les troisième le terrible récit de ce qu’il a vécu pendant la Shoah dont il était l’un des derniers survivants. Probablement le dernier à avoir fait la Grande Marche de la Mort après avoir séjourné dans 7 camps de concentration dont celui d’Auschwitz. Comme certains survivants restés longtemps silencieux, c’est le procès Barbie et les propos révisionnistes qui l’ont décidé à prendre la parole devant les élèves des collèges. Il leur montrait par sa présence que cette horreur n’existait pas que dans les livres et que cette période n’était pas si lointaine puisqu’ils avaient devant eux quelqu’un qui l’avait vécue. Il se qualifiait lui même de dernier des Mohicans. Une page se tourne avec sa disparition. Il n’y aura plus de témoins vivants. Souhaitons que ce vide ne profite pas à la résurgence de théories négationnistes. J’ai éprouvé une grande tristesse en apprenant son décès. Je l’aimais bien.
JP Zeidman